Parcours

Ingénieur de formation, j'ai travaillé pendant une vingtaine d'années comme traducteur technique (allemand et anglais). Violoncelliste amateur, j'ai également rencontré Anner Bijlsma, le célèbre violoncelliste néerlandais, dont j'ai traduit le premier livre sur les Suites de Bach. Si vous ne l'avez pas encore lu, dépêchez-vous, il en reste encore quelques exemplaires en français :

 

Anner Bijlsma

 

Bien vite, j'ai aussi commencé à bricoler mon instrument. Premiers achats de livres, premiers outils, premières maladresses, mais le virus était pris ! De fil en aiguille, de réparations en petites expérimentations, la lutherie a fini par occuper une place grandissante. Premier violon en 2008 : évidemment, on n'est pas satisfait, donc il faut en refaire un autre ! Un peu plus tard, un professeur du conservatoire de Nîmes adopte avec enthousiasme mon violon n°4 ! Cette fois-ci, c'est irrémédiable...

 

Mais je n'ai pas pratiqué que la lutherie et la traduction. La photographie m'a toujours accompagné et, assez récemment, j'ai eu la chance de participer à des projets collectifs dont certains ont été publiés.

Marc Genevrier,

luthier à Nîmes

Fabrication, location, réparation, entretien des instruments à cordes : violons, altos et violoncelles modernes et baroques ; luths et théorbes...

 

Membre de l'Union nationale de la Facture instrumentale

 

 

Me contacter

Actualités

L'année 2018 n'aura pas été très chargée en termes de fabrication : un alto baroque en modèle Amati, un violon moderne en modèle Guarnerius (ex Alard) et un théorbe inspiré de Sellas.

Prochain chantier pour 2019: un violoncello da spalla d'après un instrument conservé au musée de Leipzig.

 

Rendez-vous 2019 :

 

- 1er Salon des Instruments anciens de Saint-Loubès (à côté de Bordeaux) les 30 et 31 mars 2019. Voir ici. Le cello da spalla y sera !

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Tous droits réservés, Marc Genevrier, 2014. Photo bandeau : (c) H. Peyre, C. Auguste, M. Genevrier